Je vous présente le Pôle Arts Plastiques de la ville de Six-Fours

21 septembre 2018

C’est par une belle après-midi de septembre que je me dirige vers la Maison du Patrimoine de Six-Fours située au Brusc à quelques mètres de la presqu’île du Gaou. Au loin, le club de voile, le vent léger souffle dans les branches de pins, la mer s’étend à l’infini. Je ressens une immense sérénité.

IMG-9308

La charmante villa qui accueille les œuvres des artistes s’impose immédiatement comme un lieu enchanteur. Le jardin incite à la promenade. Ariane PIGAGLIO, Médiatrice au Pôle Arts Plastiques de la ville de Six-Fours me rejoint tout sourire. Heureuse de me présenter la nouvelle exposition de Phot’Azur.

IMG-9316

La maison du Patrimoine abrite des talents exceptionnels.

« A chacun son thème », exposition de l’association Phot’Azur. On sent là que son Président Henri CHICH a choisi d’exposer des thèmes aussi variés que les explorations au Spitzberg, en passant par la macro d’insectes (Jean-Daniel TOSELLO), ou encore un excellent point de vue rapporté du Festival Burning Man qui a lieu chaque année aux Etats Unis. Je citerai aussi la photo de l’éléphant façon « Harcourt » (très beau travail d’Anne-Marie ETIENNE), les photos sous-marines (Eric BORNET, Claude MAERTENS) et le travail très créatif d’Emmanuelle GEORGES (Immergination).

IMG-9309

Le Festival Burning Man

Le Festival Burning Man C’est une rencontre artistique qui se déroule chaque année dans le désert de Black Rock, dans le Nevada. C’est l’initiative d’un homme hors du commun, Larry Harvey Imaginez 50000 personnes débarquant de tous les coins du monde, qui viennent y célébrer la création artistique ! Une ville temporaire est créée à cette occasion : Black Rock City. Tout les festivaliers participent au processus créatif. Ils inventent une ville dont la base reste la même chaque année : par respect pour la planète, Black Rock City sera détruite après chaque fin de festival ! Altruisme, Générosité, Partage, Respect de l’environnement : voici les principes fondateurs de ce Festival dément qui unit pendant quelques jours tous les créateurs les plus déjantés de la planète. C’est à travers un vrai voyage photographique que je découvre les photos de ce Festival. Merci à Mathieu VAUTRIN qui expose sur ce thème en ce moment.

Citer tous les talents de cette exposition photographique serait très long je ne peux que vous inciter à venir découvrir l’explosion de thèmes, de couleurs et le travail remarquable de chaque artiste.

IMG-9311 IMG-9314 IMG-9312

Les 26 photographes sélectionnés à cette occasion pour exposer leurs créations nous livrent leur regard de vie. Le vernissage de Phot’Azur aura lieu le 28 septembre à 18h30. L’occasion de découvrir les membres de cette fabuleuse association.

IMG-9317 BR

Ariane PIGAGLIO et Henri CHICH, Président de l’association Phot’Azur

La Maison du Patrimoine de Six Fours regorge de talents. Actuellement sont exposées les œuvres des collégiens de Font De Filliol qui ont travaillé dans le cadre des journée du patrimoine avec une recherche très poussée sur les hameaux Six-Fournais (dans le cadre de la section patrimoine qu’ils ont choisi en classe de sixième).

Mise en page 1

Six-Fours aime les artistes : la Maison du Cygne exposera du samedi 22 septembre au 10 novembre la talentueuse Isabelle SICRE. « Horizons » sera le thème de cette exposition avec un travail nous plongeant dans un univers immersif très intense. J’ai eu l’occasion de découvrir les premières toiles : les réalisations texturales ainsi que les thèmes explorés nous racontent une histoire. Lumière, travail des couleurs, « Horizons » sera exposée dans un cadre enchanteur et vous pourrez aussi apprécier le jardin remarquable de la Maison du Cygne après la visite.

18 10 armistice1

Enfin pour les amoureux de l’histoire, je vous invite à vous rendre à l’exposition « Traces et Mémoire de la grande Guerre à Six Fours », qui a lieu à la Batterie du Cap Nègre du 21 septembre au 18 novembre. Denis PERRIER, délégations anciens combattants et jumelage, a réuni à cette occasion des pièces prêtées par les six-fournais. Il s’agit donc d’exposer des objets et des lettres détenus au sein des familles depuis des décennies qui seront exposées au public pour la première fois à cette occasion. A noter qu’à cette occasion, vous pourrez découvrir les statues « Gueules cassées » sculptées par Pierre PELLIZON.

Pour en savoir plus :

Pôle des Arts Plastiques de Six-Fours

Lien Facebook : cliquez ici

Dans les coulisses de l’Ecole d’Arts Plastiques de Narbonne

23 août 2018

IMG_0606

Il souffle un vent chaud sur Narbonne en ce 23 août quand, revenant d’un jogging matinal, je découvre au hasard de mon parcours une magnifique bâtisse à quelques mètres du pont des marchands. Et quel heureux hasard ! Mes foulées me portent vers l’Ecole d’Arts Plastiques du Grand Narbonne que je vais vous faire découvrir aujourd’hui.

IMG_0602

Tout d’abord une cour intérieure dessert plusieurs univers bien distincts. Celui que je vais vous faire visiter aujourd’hui se situe à gauche en rentrant. Au second étage d’un bâtiment d’époque, quelques marches à monter et j’entre dans les salles de sculpture, de dessin et d’Arts Plastiques.

L’Ecole d’Arts Plastiques accueille chaque année 450 membres. Qu’il s’agisse de nos juniors initiés dès 4 ans à la technique picturale et graphique, en passant par les collégiens et lycéens, ou encore les adultes déjà initiés, la transversalité des techniques et des niveaux ou encore des âges est au coeur du projet. C’est ainsi par exemple que cette École accueille chaque année des artistes en résidence qui expriment leur créativité au travers d’installations réalisées en travaillant avec les membres de l’école.

IMG_0604

Ainsi l’installation d’un artiste ayant travaillé sur le papier japonais et le thème de la carte sous toutes ses formes : carte d’identité, carte à gratter, carte grise, carte à jouer. La projet a abouti sur de nombreuses réalisations menées conjointement entre différentes sections artistiques de l’Ecole.

S’initier, se perfectionner, travailler les images sous toutes leurs formes et aussi depuis un an se préparer au concours avec un cursus de 35 heures préparant aux écoles d’Arts, aux Arts décoratifs ou encore aux Écoles d’Architecture. Pour vous inscrire, il faut avoir au moins 17 ans et commencer le cursus dès le mois de septembre.

IMG_0605

L’École d’Arts Plastiques de Narbonne a plus que doublé ses objectifs et aujourd’hui atteint presque 100% de ses capacités d’accueil. Sa Directrice Madame Anne BOUSQUET a su mettre en place des partenariats avec les différents acteurs culturels et associations, et dynamiser des projets et actions qui se déroulent toute l’année sur le territoire.

Huit professeurs y enseignent et montent des projets avec d’autres écoles unissant ainsi leur connaissances et savoir-faire. Comme ce projet où trois pôles universitaires se sont unis autour du thème web. L’École d’Arts Plastiques de Narbonne y a apporté ses compétences bien évidemment en matière de design et de recherche visuelle.

Pour en savoir plus :

Ecole d’Arts Plastiques du Grand Narbonne

1 rue de l’Etoile, 11000 Narbonne –  Mail – Téléphone : 04 68 58 10 83

Secrétariat : Delphine DESSAW

Ouvert au public le mardi et le vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30, le jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h, et le mercredi jusqu’à 18h.

La rentrée c’est le 10 septembre ! Pour vous inscrire, l’Ecole est ouverte jusqu’au 31 août de 8h30 à 12h30.

IMG_0607

 

 IMG_0608

Le feutre Posca, un feutre peinture remarquable

20 juillet 2018

On ne présente plus le feutre Posca, cet incroyable feutre multi-supports aux extraordinaires propriétés. Cependant, êtes-vous certains(es) de tout connaitre de ce feutre peinture… ? Caractéristiques connues, reconnues, propriétés uniques et capacités exclusives… Je vous dis TOUT.

feutre posca, marqueur posca, feutre de peinture - Label Art

Les fameuses caractéristiques du feutre Posca…

Pour débuter cet article, je vous propose de nous pencher sur les caractéristiques d’utilisation du marqueur Posca.

La bille du marqueur Posca

Petit élément souvent oublié, la bille contenue dans le Posca est pourtant indispensable ! C’est elle, discrètement, qui permet d’optimiser le rendu de vos oeuvres. En effet, cette bille se trouve à l’intérieur du manche et mélange les différents éléments qui composent la peinture. C’est pour cela qu’il est important de secouer régulièrement votre marqueur, pour avoir une peinture homogène.

L’amorce du feutre Posca

Étape bien évidemment indispensable aux créations réalisées au Posca : l’amorce. Lors de sa toute 1ère utilisation, il est primordial d’amorcer le marqueur en appuyant sur la mine. En appuyant plusieurs fois sur la pointe la peinture vient peu à peu l’imbiber. Votre marqueur est prêt !

La pointe

Les marqueurs Posca sont équipés de différentes pointes, de l’extra-fine (0,7 mm) à l’extra-large (1,5 cm). Certaines de ces pointes sont réversibles et remplaçables : vous pouvez ainsi profiter d’une pointe en bon état pour longtemps !

La saviez-vous ? Toutes les pointes des feutres Posca sont lavables !

Il existe sept marqueurs Posca différents, donc sept tailles de pointes : le marqueur pinceau, l’extra-fin 0,7 mm, l’extra-fin 1 mm, le feutre fin, le marqueur Posca pointe moyenne, le marqueur posca pointe large et le feutre Posca extra-large.

Impression

… aboutissent à un feutre peinture utilisable en toutes circonstances

Les crayons Posca multi-supports

Le feutre Posca adhère sur absolument TOUTES les surfaces.

» Le marqueur Posca sur textiles :  il adhère très bien, sur tous les types de tissus. Une fois qu’il est passé au fer à repasser, le tissu personnalisé résiste au passage en machine.

» Le bois pourra également être customisé grâce au Posca. Bambou, liège, bois brut ou traité… il n’y aura aucune limite à votre créativité ! Pour optimiser la conservation il est conseillé de vernir la création.

» Le verre est une surface intéressante à travailler au feutre peinture. Qu’il s’agisse d’un verre transparent, opaque, ou d’un miroir, le Posca vous permettra d’écrire, mettre en couleur et réaliser des aplats. Ces réalisations s’effaceront au chiffon humide. Elles pourront donc être éphémères … ou permanentes ! Pour cela, passez votre verre au four pendant 45 minutes à 160°C.

Le saviez-vous ? Je vous liste ici les supports les plus courants mais Posca pourra être appliqué sur absolument tous les types de supports : cire de bougie, coquille d’oeufs, cuire etc.

» Le marqueur Posca adhérera également sur tous les types de plastique. Dans l’idéal, vous convient de vernir le support après l’application de la peinture.

» Le rendu des marqueurs Posca sur le papier et le carton sera optimal. Papier calque, crépon, papier au couché satiné ou brillant, papier de soie etc… la peinture ne traversera pas le support !

» Avez-vous déjà essayé d’utiliser un Posca sur des matières minérales ? Et oui, le Posca y adhère aussi ! Vous pouvez ainsi personnaliser cailloux, pâte à sel, galets et autre pierre ! Un passage au four permettra au marqueur de résister à l’eau et à la chaleur. De la même manière le feutre peinture adhérera sur la céramique et la porcelaine.

» Envie de personnaliser un support en métal ? Posca le permet ! D’ailleurs, comme ce marqueur résiste à l’eau, à la lumière et dans le temps il sera idéal pour la réalisation d’oeuvres en extérieur ! Dans ce cas, il est toutefois conseillé de mettre 2 couches de vernis.

Le saviez-vous ? Vous pouvez retrouver les tests de plus de 50 supports différents sur le site internet de Posca ! Accessible sur la page supports et astuces.

Les différentes mines  de feutres Posca

Les différentes mines de feutres Posca

Une gamme complète de marqueurs Posca

Les sept marqueurs de la gamme Posca offrent une infinité de possibilités.

Le feutre Posca pointe pinceau bénéficie d’une pointe souple. Son utilisation, quelle soit méticuleuse ou libre, sera toute en finesse et contrôlée grâce à son bouton poussoir.

Il existe deux feutres Posca avec une pointe extra-fine. Parfaits pour écrire, réaliser des détails ou faire des petites retouches, leur tracé bénéficie d’une finesse garantie !

Le marqueur Posca pointe fine est le premier de sa catégorie à se voir doté d’une pointe en polyester, type feutre. Ce feutre Posca pourra ainsi être utilisé pour la réalisation d’aplats de couleur mais aussi pour le tracé de lignes plus épaisses.

Avec sa pointe moyenne, le feutre Posca de 2,5 mm est le marqueur de la gamme décliné dans le plus grand nombre de couleur : 35 nuances très exactement ! La liberté d’utilisation est totale, ce feutre Posca accompagnera vos créations à l’infini.

Le feutre à la pointe large de chez Posca permet de tracer des traits de 4,5 mm à 5,5 mm de largeur. Sa pointe conique permet de varier la largeur des traits.

Vous souhaitez couvrir des grandes surfaces tout en restant libre de réaliser de plus petites créations ? Le feutre à pointe large est celui qu’il vous fait ! Sa pointe conique facilite son utilisation pour réaliser des aplats.

Enfin, voici le marqueur le plus grand de la gamme : le feutre Posca à pointe extra-large de 1,5 cm ! La pointe ingénieuse rectangulaire permet de réaliser un tracé très précis.

marqueurs posca, feutre posca, marqueur peinture posca - Label Art

Alors, quelle création allez-vous faire avec ces feutres Posca ? Les aimez-vous ?

À très bientôt,
Camille

 

Pour aller plus loin :

Posca.com

Les supports en test

– Les Posca sur label-art.fr

« Concept », l’encadrement caisse américaine pour photo

9 juillet 2018

C’est l’histoire d’un cadre. D’un beau cadre ! Une baguette sobre, des lignes droites, un joli reflet satiné. Et un secret… Celui de se transformer, de devenir le cadre sur mesure de vos rêves. Encadrement classique, caisse américaine pour toile ou cadre américain pour photo, l’encadrement sur mesure Concept se plie en 4 pour vous ! 

caisse américaine pour photo, encadrement caisse américaine photo, cadre américain photo, encadrement sur mesure - Label Art

 

 

        Le cadre « Concept », l’encadrement caisse américaine pour toile…

Voici « Concept ». Ce joli cadre peut être utilisé de différentes manières. Il viendra parfaire vos œuvres en tant que cadre moderne pour tableau, mais également en tant que caisse américaine sur mesure.

Coupe de la caisse américaine "Concept"

Coupe de la caisse américaine « Concept »

Lorsqu’il s’utilise en encadrement classique, « Concept » repose sur le devant de la toile. Net, délicat, il est la touche final pour mettre votre oeuvre en valeur. Placé devant le châssis entoilé, il camoufle le champ de la toile. Le châssis repose alors à l’intérieur de la baguette. De simples tournettes, des tournettes éco, permettront de faire tenir l’ensemble. Vissées dans le bois de l’encadrement, elles sont très faciles à utiliser. Pour savoir combien de tournettes pour tableaux il faut utiliser, cet article vous sera utile.

L'encadrement caisse américaine

Grâce à son profil atypique, « Concept » s’utilisera également en encadrement caisse américaine sur mesure. Dans ce cas, la toile viendra sur le devant de la baguette, avec un espace entre le champ de la toile et le bord de la baguette. Cela apportera de la profondeur et mettra en avant votre châssis entoilé. De plus, certains apprécient de voir le travail de l’Artiste, les traits de pinceaux sur le champ de la toile, les couleurs non travaillées. Lorsqu’il est utilisé en encadrement caisse américaine, le cadre « Concept » s’accompagnera de tournettes d’encadrement dites « tournettes classiques« .

caisse américaine, cadre caisse américaine, caisse américaine pas cher - Label Art

 

encadrement classique, encadrement var, encadrement toulon - Label Art

        … qui se transforme en caisse américaine pour photo !

La caisse américaine avec verre « Concept, ce n’est pas seulement cela, c’est bien plus encore ! « Concept », c’est également une caisse pour photo ! Pour toute oeuvre sur papier, un croquis, dessin, esquisse ou aquarelle, « Concept » se transforme en sous-verre. Le verre vient en effet se loger sous le nez de la baguette. Lorsqu’il est commandé en tant que caisse américaine pour photo, Concept est livré avec carton de fond et verre.

Connaissez-vous la personnalisation du sous-verre caisse américaine ?

Sur label-art.fr, vous pouvez personnaliser votre caisse américaine pour photo ! Rien de plus simple : grâce au bouton « personnalisation » vous pouvez choisir la couleur de votre passe-partout et celle de votre biseau. Soyez sûrs de parfaire votre oeuvre avec les couleurs de votre choix.

cadre caisse américaie avec verre, encadrement caisse américaine, tournettes encadrement - Label Art

 

Par défaut, « Concept » noir sera envoyé avec un passe-partout blanc et un biseau noir. Le rendu est moderne, sobre, gracieux. Ce sous-verre conviendra pour toutes vos oeuvres, des plus classiques aux modernes. Le cadre sous-verre « Concept », lorsqu’il est sélectionné en noir et chromé, est complété par un passe-partout blanc et un biseau noir et argent. Enfin, dans sa version blanche, « Concept » contient un double passe-partout blanc.

caisse americaine pour photo, cadre americain pour photo, cadre photo caisse americaine - Label Art

Alors… allez-vous découvrir cette caisse américaine pour photo ? Le connaissiez-vous déjà ?

J’attends impatiemment vos commentaires!

 

Artistiquement vôtre,

Camille

 

Pour aller plus loin :

– Conseils pour poser des tournettes : Encadrer facilement son châssis entoilé avec des tournettes pour cadre

– Découvrir la fabrication des sous-verre sur mesure : La fabrication des sous-verre chez Label Art

– Découvrir la fabrication des cadres : La fabrication des cadres chez Label Art

 

Un petit tour chez Label Art Six Fours, encadreur à Toulon, Var

28 juin 2018

Aujourd’hui, focus sur Label Art, magasin d’encadrement à Toulon. L’équipe vous salue et souhaite se présenter ! Cet article lui est dédié et mettra en lumière l’entreprise et son secteur d’activité.

Son cœur de métier ? L’Art. De la peinture à la sculpture, l’encadrement est sa spécialité. Cet encadreur du Var vous propose toute l’année des centaines de références soigneusement sélectionnées, disponibles en magasin et sur Internet dans tous les formats, du standard au sur-mesure. Cette spécificité fait de ce magasin l’un des géants de l’encadrement dans le Var.

Son objectif ? Vous donner un produit de qualité au meilleur prix. Sur Internet ou en boutique, Label Art Six Fours vous propose toute l’année des milliers de références beaux-arts en espérant vous satisfaire, vous, les Artistes. Toile, Peinture, Pinceaux… Tout est à votre disposition pour votre plus grand plaisir dans ce magasin d’encadrement de Toulon.

L’un des gros points forts de cette entreprise c’est sa volonté du « Made In France ». Tous ses encadrements sont fabriqués sur place dans son atelier de Provence. Cet atelier est attenant à la boutique, où vos cadres sont produits par des mains expertes et passionnées.

Cela étant dit, aujourd’hui nous souhaitons faire un focus sur toute l’équipe de Label Art Toulon. Ces personnes qui travaillent chaque jour à votre satisfaction, de la commande à la livraison de vos produits.

 

  • PRESENTATION DE L’EQUIPE MAGASIN, SOUS VERRE, ENCADREMENT, EXPEDITION, COMM.

 Peut-être les avez-vous déjà vu lors de votre passage dans ce magasin de peinture et toiles ? Ce sont les conseillères beaux-arts, Karine et Bérangère. L’équipe magasin qui vous accueille du lundi au samedi de 10h à 18h non-stop. Ce duo de choc répond à toutes vos questions, vous conseille les meilleurs produits selon votre besoin. Envie d’un cadre à Toulon pour encadrer pour votre œuvre ? Elles sauront trouver avec vous LE cadre adapté.

Peut-être avez-vous communiqué avec elles par mail ou par téléphone lorsque vous aviez des questions ? Besoin d’informations sur vos commandes, sur un produit ? Ce sont les petites voix derrière le service clientèle : Marie et Coralie. Ce sont elles qui font en sorte que votre achat se déroule au mieux d’A à Z.

Il y a également Caroline, directrice générale, en charge du développement et de la communication de l’entreprise. La personne qui communique avec vous dans ses newsletters. Celle qui vous adresse l’ensemble des promotions en cours en magasin et sur Internet, avec l’aide de Camille, chargée de la gestion e-commerce.

Depuis quelques mois déjà cette équipe a accueilli deux nouvelles recrues dans le cadre de leurs études, Coralie et Quentin. Etudiants en Marketing & Communication.

Enfin, l’Atelier de ce magasin d’encadrement de Toulon... La fine équipe qui se charge chaque jour de préparer avec attention vos commandes de la préparation à l’expédition. Pour la partie encadrement et sous-verre, la coupe et l’assemblage vous retrouvez Sylvain, Pacôme & Fred qui fabriquent vos cadres selon vos attentes. À la préparation de vos produits beaux-arts, nous avons Nam. Enfin, la personne qui emballe vos cadres avec soin avant de les remettre aux transporteurs, Didier. Celui qui, en tandem avec l’équipe e-commerce, se charge de vous faire parvenir vos commandes, que vous soyez du Var ou de la France entière.

Équipe de Label Art, magasin d'encadrement à Toulon : Bérengère, Karine, Coralie et Camille (de g. à dr.)

Équipe de Label Art, magasin d’encadrement à Toulon : Bérengère, Karine, Coralie et Camille (de g. à dr.)

De plus, si vous êtes des alentours de Toulon, Bandol, La Seyne, ou encore Six-Fours-les-Plages, vous avez la possibilité de venir récupérer vos commandes en magasin gratuitement. Click & Collect ! Aussitôt commandé, aussitôt récupéré dans un délai de 48 à 72h.

 

  • QUE SE PASSE-T-IL EN CES MOIS DE JUIN ET JUILLET AU MAGASIN ?

Anciennement Label Art La Seyne, l’entreprise est désormais implantée à Six Fours les Plages où un choix de proximité entre magasin et atelier a opéré. Le magasin Label Art Six Fours vous accueille avec grand plaisir du lundi au samedi de 10h à 18h non-stop pour toutes vos demandes artistiques.

Depuis quelques semaines l’entreprise a totalement revisité sa sélection de produit, en revoyant ses choix de gammes pour ne garder que le meilleur et au meilleur prix. En magasin et sur internet? avec les soldes en cours, des milliers de produits sont disponibles à des prix très compétitifs, profitez-en !

Après quelques mois de standby, l’équipe de ce magasin de cadres à Toulon est de retour sur Facebook et reprendra prochainement les rennes du compte Instagram pour toujours plus de contenu créatif et coloré… !

L’histoire de Lefranc Bourgeois

7 novembre 2017

Nouveau logo Lefranc Bourgeois, huile lefranc bourgeois, peinture huile fine, peinture huile extra fine, peinture lefranc bourgeois

Aujourd’hui je vous propose de découvrir une belle histoire. Celle de la maison Lefranc Bourgeois. Depuis maintenant 300 ans cette maison évolue, innove et reste attachée aux traditions et valeurs qui ont fait d’elle une entreprise unique. De génération en génération, les fondamentaux se transmettent et permettent de porter toujours plus haut cette entreprise, sur les piliers essentiels que représentent l’écoute des Artistes, une passion pour la couleur et une volonté de repousser les limitées scientifiques et industrielles de la peinture.

Une histoire pour la passion des couleurs

La maison Lefranc Bourgeois a vu le jour en 1720, sous le nom unique de Lefranc. Celle qui allait devenir une des plus grandes maison du monde des beaux-arts est née grâce à l’ancêtre de la famille Lefranc, Charles Laclef. Ce dernier souhaite effectivement s’initier à la production de couleurs. Entre destin, talent et héritage, cet apprentissage est une véritable réussite pour lui, si bien qu’il ne tarde pas à devenir le fournisseur officiel du peintre Chardin.

1775. Le fils de Charles Laclef ouvre l'enseigne "À la clef d'argent"

1720. Boutique de Charles Laclef à Saint Germain.

Dès ses débuts, la maison Lefranc se définie par les valeurs de Charles Laclef, et se démarque dans le monde des beaux-arts grâce à sa proximité avec les peintres et la passion de son fondateur pour les couleurs ainsi qu’un savoir-faire français. D’ailleurs, aujourd’hui encore chaque couleur est fabriquée au Mans, en France.

Tout s’accélère en 1753 lorsque Charles Laclef est officiellement nommé fournisseur de peinture du château de Versailles. Et pour cause : en moins de 35 ans les peintures de la maison Lefranc ont réussi à se démarquer par leur pureté, leur stabilité et leur caractéristique non novice. Dès lors, la renommée de la maison Lefranc et des peintures Lefranc devient mondiale.

1753. Charles Laclef devient officiellement fournisseur des peintures du château de Versailles.

1753. Charles Laclef devient officiellement fournisseur des peintures du château de Versailles.

Lorsque Lefranc Bourgeois libère les peintres

En 1775, le petit-fils de Charles Laclef fonde l’enseigne « À la clef d’argent ». Cette boutique marque le début de l’histoire familiale mais aussi de l’industrie des beaux-arts.

Près d’une décennie plus tard, en 1859, Alexandre Lefranc réalise la première grande innovation de la marque : le tube de peinture à l’huile doté d’un bouchon à vis. Alexandre Lefranc, connu pur son génie et sa passion, a compris le besoin des Artistes de sortir de leur atelier. Cela devient donc possible grâce à la maison Lefranc, après des années de recherche sur le conditionnement de la peinture. Grâce au bouchon à vis, la famille Lefranc libère les Artistes et s’inscrit définitivement dans l’histoire de l’Art.

1859. Création du bouchon à vis.

1859. Création du bouchon à vis.

Ce profond désir d’accompagner les artistes au plus près de leurs besoins demeure aujourd’hui encore au cœur de la philosophie de la marque.

Les innovation continuèrent les années suivantes. Des produits tels le Jaune de Naples ou de nouveaux médiums voient alors le jour. Dans le même temps, de nombreuses couleurs à l’huile sont crées par la maison Lefranc. Des couleurs à l’huile à la pureté et à la composition inégalables aujourd’hui encore. Les peintures à l’huile Lefranc se déclinent en peinture à l’huile fine Lefranc et l’extra extra-fine.

Grâce à l’industrialisation la marque peut vendre ses produits en Italie, en Belgique ou en Allemagne dès 1885. Cela marque le début de l’exportation et d’une notoriété bientôt mondiale.

La naissance de Lefranc Bourgeois, comme une évidence

C’est en 1965 que la marque Lefranc Bourgeois que nous connaissons aujourd’hui est créée. Le rapprochement des maisons Lefranc et Bourgeois est vécu comme une évidence. En effet, à cette époque la maison Bourgeois innove déjà depuis de nombreuses années dans le domaine de la peinture beaux-arts : création de la gouache moderne et rajeunissement des médiums Flamand et Vénitien. De plus, la maison Bourgeois est l’une des premières à créer les peintures dites « non dangereuses ». Enfin, sans la famille Bourgeois, la laque de garance Cramoisie n’aurait jamais vu le jour.

La saviez-vous ? La maison Bourgeois est celle qui a mis au point le procédé pour extraire la garance. La nuance « Laque de garance cramoisie » est aujourd’hui disponible dans les huiles extra-fine Lefranc Bourgeois.

 

Aujourd’hui encore les valeurs de Lefranc Bourgeois se transmettent de génération en génération, en restant axées sur les éléments essentiels depuis sa création : une passion pour la couleur, une volonté de repousser toujours plus loin les limites scientifiques et industrielles.

D’ailleurs, après l’innovation du tube de peinture au bouchon à visser, Lefranc Bourgeois innove en 2017 en libérant les émotions… Ces nobles peintures à l’huile extra-fine et fine promettent à la marque de marquer les esprits et de faire de cette année un nouveau tournant. Un de plus, pour notre plus grand plaisir…

huile extra fine lefranc bourgeois, peinture a l'huile lefranc bourgeois, nouvelle peinture à l'huile extra fine lefranc - Label Art

 

« À la fois au service du peintre et à l’avant garde de l’Art, Lefranc Bourgeois invente son métier : un savoir-faire sans cesse réinventé, des couleurs toujours plus fines, expressives ou sophistiquées. »

 

Pour aller plus loin :

Lefranc Bourgeois vous raconte son histoire

Lefranc Bourgeois vous présente ses nouvelles huiles

La nouvelle peinture à l’huile extra-fine de Lefranc Bourgeois

20 octobre 2017

huile fine lefranc, nouvelle huile lefranc bourgeois, peinture huile extra fine - Label Art

 

Pour ses 300 ans, la marque qui a libéré les Artistes peintres souhaitent libérer les émotions. Après avoir créé le tube de peinture qui a permis aux peintres de sortir de leurs ateliers, la marque leur propose à présent une peinture au rendu unique, pour libérer et exprimer leurs émotions… Découverte.

La nouvelle peinture à l’huile extra-fine de Lefranc Bourgeois

La nouvelle peinture à l’huile extra-fine propose à l’Artiste une texture plus dense. Cette modification de texture est le fruit d’une recherche de la marque pour comprendre au mieux les besoins des peintres. Ainsi, la consistance de cette huile répond aux attentes des Artistes : une huile plus ferme, non grasse et plus homogène.

Huile extra fine lefranc bourgeois, peinture lefranc bourgeois, peinture huile extra-fine– Label Art copie

Nouvelle huile extra-fine Lefranc Bourgeois

Lefranc Bourgeois a également veillé au choix de ses pigments. Ainsi la pureté est devenue un critères essentiel de sélection pour les pigments destinés à fabriquer l’huile extra-fine. Les couleurs obtenues bénéficient ainsi d’un pouvoir couvrant exceptionnel et d’une résistance optimale à la lumière et dans le temps.  De plus, les nuances obtenues apportent une grande brillance à l’oeuvre, un éclat saisissant et une singulière intensité.
huile extra fine lefranc bourgeois, peinture a l'huile lefranc bourgeois, nouvelle peinture à l'huile extra fine lefranc - Label Art
D’ailleurs, les chimistes de Lefranc Bourgeois ont réussi à créer pour cette nouvelle peinture à lhuile extra fine un nuancier spécial, qui présente un spectre plus équilibré de teintes, de variations et d’opacités. Le nuancier s’est considérablement agrandit, avec de nouvelles couleurs et bien d’autres avantages… En effet, la gamme propose maintenant 29 nouvelles couleurs et 63 nuances mono-pigmentaires ! Par conséquent, les couleurs sont parfaitement miscibles entres elles, sans risquer d’obtenir des nuances dites « sales ». Cette totale miscibilité est également rendue possible grâce à la suppression des couleurs à base d’oxyde de plomb.

D’ailleurs, 8 des nuances proposées ont l’avantage d’être des peintures sans cadmium. Lefranc Bourgeois est la première maison beaux-arts à proposer une alternative écologique dans la fabrication des ses peintures à l’huile. En plus de devenir bien moins toxiques, les peinture sans cadmium restent éclatantes : la peinture restitue effectivement toutes les caractéristiques du pigment qui la compose. Ainsi, la force et la puissance des nuances restent intactes.

Le saviez-vous ? Les peintures sans cadmium représentent une innovation mondiale, signée Lefranc Bourgeois !

Label Art vous propose l’huile extra fine en 40ml et en tube de 200ml ainsi qu’en set de 12 tubes de 20ml. Retrouvez le nuancier Lefranc Bourgeois en cliquant ici.

Coffret de la nouvelle peinture à l'huile extra-fine Lefranc Bourgeois

Coffret de la nouvelle peinture à l’huile extra-fine Lefranc Bourgeois

La nouvelle huile fine de Lefranc Bourgeois

La peinture à l’huile fine s’adresse aux étudiants, aux amateurs ou aux débutants dans cette noble technique. En effet, l’huile fine permet de s’initier à cette technique tout en bénéficiant d’un très bon rapport qualité/prix. Pour les peintres professionnels ou confirmés, cette huile fine représente une excellente alternative pour réaliser les fonds et aplats ou les ébauches à moindre coût.

La nouvelle huile fine de Lefranc Bourgeois

La nouvelle huile fine de Lefranc Bourgeois

Cette peinture à l’huile présente de nombreuses qualités. Elle bénéficie notamment d’une excellente résistance dans le temps grâce à la qualité de ses pigments. À cela s’ajoute un fort pouvoir couvrant. De plus, ses couleurs jouissent d’une réelle vivacité : les nuances délivrent éclat et intensité, pour de puissants résultats.

Cette nouvelle peinture Lefranc Bourgeois se décline en 48 nuances. Autant de possibilité pour découvrir cette peinture, s’essayer à la technique du couteau ou acquérir des couleurs moins sollicitées.

Coffret pour s'initier à la technique de la peinture à l'huile par Lefranc Bourgeois

Coffret pour s’initier à la technique de la peinture à l’huile par Lefranc Bourgeois

Label Art décline cette huile fine Lefranc en tubes de 40ml et 150ml ainsi qu’en 3 sets de peinture.

Nouveau logo Lefranc Bourgeois, huile lefranc bourgeois, peinture huile fine, peinture huile extra fine, peinture lefranc bourgeois

Envie d’en savoir plus sur ces nobles peintures ? Lefranc Bourgeois vous propose de nombreux tutoriels à retrouver en cliquant ici.

Retrouvez également la présentation de ces huiles dans une vidéo signée Lefranc Bourgeois.

Festival International de Street Painting de Toulon 2017

16 juin 2017

Comme nous vous l’annoncions dans notre précédent article au sujet du Festival de Street Painting de Toulon, le week-end des 3 et 4 juin prévoyait d’être haut en couleurs… promesse tenue !

Nous nous résistons pas à l’envie de partager avec vous des photos que nous avons pu prendre, des moments uniques partagés avec des Artistes doués, qui nous ont fait voyager deux jours durant…

Des Artistes peintres de Toulon et d’ailleurs

36 artistes peintres réunis pour l'occasion !

36 artistes peintres réunis pour l’occasion !

Ils venaient de Toulon, de Var, de la région PACA, de France et d’ailleurs.. et ils étaient incroyables ! Chaque année, ces Artistes se retrouvent autour d’un thème commun pour le Festival Street Painting de Toulon. Cette année, vous le savez probablement déjà, le thème choisi était le Jazz !

Samedi, dès 10 heures, nos Artistes préparaient leurs emplacement… avec du Coca ! Celui-ci agit comme un fixatif au sol.

Durant le festival, les Artistes ne peuvent utiliser que leurs pastels mais aucun fixatif !

 

Début des réalisations pour Sergio Moreno, Larisa Moise, Gerardo Genovese et Laully

Début des réalisations pour Sergio Moreno, Larisa Moise, Gerardo Genovese et Laully

Les oeuvres prennent peu à peu forme tandis que le soleil et la chaleur s’accentuent !

Les Artistes s'abritent du soleil...

Les Artistes s’abritent du soleil…

Pendant tout le week-end, l’équipe de Label Art avait la chance d’être présente. L’occasion de rencontrer les artistes, découvrir leur parcours, comprendre la démarche de leur réalisation sur le thème du Jazz…

L’oeuvre de Larisa Moise, Artiste Moldave présente lors du festival, a été reprise et partagé sur internet par l’homme qu’elle représente : Kamasi Washington ! Un jazzman reconnu à l’international !

Portrait de Kamasi Washington, par Larisa Moise

Portrait de Kamasi Washington, par Larisa Moise

L’oeuvre de l’Artiste peintre Sandrot a quant à elle donné le vertige à plus d’un spectateur…

Oeuvre de Sandrot Artiste Peintre

Oeuvre de Sandrot Artiste Peintre

Tandis que Laurellene Sturtzer nous emportait sous les mers …

Oeuvre de Laurellene Sturtzer, Artiste Laully

Oeuvre de Laurellene Sturtzer, Artiste Laully

Sergio Moreno, notre Artiste Mexicain, nous a proposé une oeuvre haute en couleurs…

Oeuvre de Sergio Moreno

Oeuvre de Sergio Moreno

Cette année, le vote du public a récompensé l’Artiste Italien Andréa Grespi, pour son oeuvre représentant l’apprentissage de la musique par Louis Armstrong :

L'Artiste Andréa Grepsi, récompensé par le public

L’Artiste Andréa Grepsi, récompensé par le public

Voici la liste complète des Artistes primés durant le Festival de Street Painting de Toulon :

Les Lauréats : Jean Erick, Loïc Féjos, Laurellene Sturtzer, Sandra Guilbot, Jean-Marc Navello & Andréa Grepsi

Les Lauréats : Jean Erick, Loïc Féjos, Laurellene Sturtzer, Sandra Guilbot, Jean-Marc Navello & Andréa Grespi

 

Pour en savoir plus :

http://www.festival-streetpaintingtoulon.com/

Page Facebook du FISPT

Rencontre avec Patricia Molinaro, artiste peintre à Marseille

1 juin 2017

C’est pendant l’une de ces belles journées, de celles qui nous font sentir que l’été approche, lorsque la chaleur chauffe notre peau et que le soleil est seul maître dans le ciel, que je me suis rendue à Marseille. Je retrouvais Patricia Molinaro, dit PATMOLI, cette artiste peintre de Marseille haute en couleurs, étincelante, si souriante. J’ai eu la chance de pénétrer dans son intimité, chez elle, là où elle peint, là où elle expose. Un lieu aux couleurs de cette artiste. Tout, ici, porte la marque de PATMOLI. Les tableaux sur les murs, le mobilier, les draps sur le lit, les tableaux sur les chevalets, les sculptures sur les guéridons et sur la cheminée, et même la peinture sur la porte d’entrée…

exposition marseille (2)

♦ PATMOLI, tu rentres tout juste de Tokyo, où nous pouvons actuellement voir certaines de tes oeuvres. Exposes-tu souvent à l’étranger ?

L’année dernière, j’ai fait plusieurs expositions à l’étranger : Miami, la Corée, Londres également… Je profite de cela pour voyager, je trouve ça chouette de faire des voyages professionnels, de voir comment les choses se passent là-bas.

Je fais également beaucoup d’expositions en galerie à Paris, et des salons comme « Art Capital » au Grand Palais avec des artistes indépendants. Et puis de contact en contact… certains galeristes nous contactent. Si on ne sort pas on ne risque pas de se faire remarquer ! Les salons, comme le SIAC de Marseille, permettent également aux artisans peintre de Marseille de rencontrer des personnes qui achètent sur l’instant ou plus tard… D’ailleurs, ceux qui aiment ton travail aiment te revoir, voir que tu continues… qu’ils soient acheteurs ou non ! Ces personnes te suivent, c’est une sorte de fidélité. En te suivant, ils se rendent compte que tu ne fais pas ça le dimanche. Aujourd’hui, je suis totalement investie dans l’Art, parce que cela demande du travail et du temps.

Je ne donne plus de cours comme j’ai pu le faire durant dix années. J’avais mon atelier à Fréjus et j’enseignais à des adultes mais aussi à des enfants. Je donnais des cours de peinture, de sculpture, de terre, de mosaïque… à peut-être tous les supports en Arts plastique.

Avant cela, j’étais infographiste en animation, dans les films et la vidéo. Mais, en travaillant sur un ordinateur, je ressentais une frustration. Une frustration de ne pas pouvoir toucher la matière. En travaillant sur ordinateur et nous pouvons effectivement imprimer à volonté une oeuvre, mais il n’y a pas ce plaisir que de toucher la matière… être dans la matière. Pour d’ailleurs pour cela que je travaille mes œuvres par couches : j’ai ce besoin d’être dans la matière, de travailler la lumière, de jouer avec la matière… il y a là une sensualité… et le geste ! J’ai envie de travailler en grand car j’ai ce geste. Mon geste.

Quand on me demande combien de temps j’ai mis, je réponds « 20 ans ! »

J’ai mis 20 ans pour avoir un geste… j’ai dessiné des centaines de nus, de croquis, de nature morte… C’est comme un artisan…

Patricia Molinaro

Patricia Molinaro

 

♦ Justement, ton geste représente souvent des courbes tout en volupté, des formes très féminines… est-ce un amour du corps de la femme ? 

La femme, c’est ce que j’ai au fond de moi, c’est cette féminité… mais c’est aussi la femme libre ! Je suis pour la femme libre, je n’ai jamais été dépendante de qui que ce soit, ou alors par choix. Je me suis toujours battue contre les injustices envers les femmes, qui ont pourtant les mêmes droits… Quand je travaillais en infographie, j’exerçais avec de nombreux hommes, nous n’étions pas beaucoup de femmes. Parmi les informaticiennes, je voyais que certaines étaient moins payé que les hommes, je me disais « mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?! ». À Paris il n’y a pas trop de différence, mais en province… !

Et puis j’ai toujours voulu mener ma vie… être actrice de ma vie.

J’ai toujours eu mon style, ces femmes aux grands traits, noir sur blanc ou blanc sur noir. Ma série « détournements » représente la femme à travers les époques, à travers les peintres. Comme Tamara de Lempicka : c’était une pionnière chez les peintres, dans les années 25 : elle fumait, elle était à New York, elle a été dans dans le monde… Manet et Picasso m’ont inspiré, ainsi que le design. J’ai effectivement suivi une format d’architecte d’intérieur à l’école Boule de Paris. Pour passer les concours d’entrée dans les écoles d’Art appliqué il faut dessiner et constituer un dossier. Déjà, le dessin et la peinture étaient ma façon de m’exprimer, entre autres. Mais j’ai toujours touché à tout : la vidéo, le chant, …

Certains disent « il faut choisir ». Mais non, on ne choisit pas, tout se complète…

Dans mes peintures, mes traits sont libres, aériens, je n’ai pas de règle. Je ne suis pas spécialement minutieuse, je suis plutôt spontanée… c’est le défaut de mes qualités ou la qualité de mes défauts ! Je travaille dans le mouvement, dans la spontanéité.

Heureusement qu’il y a les cadres pour ne pas sortir ! Quoi que…

J’ai déjà fait quelques toiles où la représentation sort du cadre, donc je ne peux pas mettre de cadre, comme « chacun cherche chaussure à son pied ».

patricia molinaro exposition marseille

Pour cette oeuvre, j’ai pu débordé de la toile en rajoutant du papier mâché. Cette toile comporte du texte, et c’est une technique à laquelle je reviens. Dans mes mangas, d’influence coréenne suite à mon voyage l’année passée, j’insère de l’écriture philosophique. Cette année, je reviens du Japon, un pays qui m’a beaucoup inspiré. Je sens que je vais être florale ! Je suis inspirée par les fleurs, les jardins japonais, les petits ponts et les petits cailloux… le côté zen ! Le Japon est tellement beau… les voyages influencent, ils nourrissent.

Manga de l'Artiste Patricia Molinaro

Manga de l’Artiste Patricia Molinaro

♦ Quand as tu commencé à exposer ?

Avant de peindre, je faisais de la sculpture. J’ai débuté la peinture et j’ai commencé à exposer dans les années 2000, lorsque je suis descendue dans le Sud. En fait, je voulais être styliste, j’aimais dessiner la femme, les mouvements, le croquis… En arrivant à Fréjus, j’ai rejoins l’association « Le Graal » et c’est avec elle que j’ai participé à ma première exposition . Elle se déroulait au centre culturel de Saint Raphaël, avec les autres artistes peintre de l’association. Pour l’occasion, j’avais fait des peintures en volume représentant des fesses ! Cette collection s’appelait « l’effet des fesses des femmes » et illustrait des fesses mais aussi des bouches. C’était coloré, pop. Je pense que c’est le mieux de commencer à exposer en association, quand on s’essaie, qu’on débute. C’est l’opportunité de voir ce que pense le public, comment il réagit. Mais on ne peint fait pas pour plaire.

Moi j’ai BESOIN de peindre. Même si je n’ai pas de place… j’ai même déjà peint dans mon lit ! C’est un besoin.

Même lorsque je n’avais pas de place, il m’est arrivée de peindre n’importe où. N’importe où où je pouvais, je peignais, je dessinais… Soulage, lui, travaillait bien dans le froid dans 10m² ! On n’est pas obligé d’avoir un atelier. De toute façon, j’ai toujours été comme cela, dès que j’avais du temps je créais. Oui, je créais tout le temps… j’ai toujours créé… déjà quand j’étais infographiste : je créais des dessins mais aussi des scénarii, des courts métrage (je suis allée à Cannes !) j’ai fait des courts métrages sur les ados, des courts métrages avec des effets spéciaux… Un de mes films était passé sur Canal +, je suis passée dans « Créateur studio » quand j’avais 25 ans… j’étais une pionnière.

peinture patricia molinaro

Aujourd’hui, je reviens en arrière. Tandis que certains deviennent infographistes, travaillent sur ordinateur et impriment sur alu, moi, au contraire, je fais l’inverse : je suis revenue à la pièce unique. Pour moi, l’infographie est déjà du passé. L’ordinateur, je le trouve très bien pour communiquer, mais cela peut être dangereux. En effet, dès qu’une image est téléchargée sur Facebook elle ne nous appartient plus, c’est un manque de liberté ! En mettant toutes ces photos on gagne juste à être connu… mais surtout être copié ! On te prend tes droits de propriété intellectuelle, donc non.

 

♦ Tu me disais effectivement toute à l’heure que tes créations en plexiglass en ont déjà « inspiré » certains… C’est une nouveauté pour toi, le plexiglass ?

En effet, l’utilisation du plexiglass est une nouveauté. J’ai débuté avec mes silhouettes : je représentais de longues femmes. Cependant, je n’arrivais pas à trouver un matériau moderne et solide, capable de créer des personnages fins. La terre se casse, le bronze coûte cher… Je me suis alors intéressée au plexiglass. J’aurai souhaité pouvoir faire encore plus de volume, mais cette particularité de la 3D m’intéresse. Et la transparence ! Elle rebondit avec la vitrification de mes toiles. Sur mes sculptures cependant je travaille à l’envers, de l’autre côté. Je dois prévoir les couleurs que je veux mettre en avant et je progresse en couche avec des collages, sans voir ce que je fais !  Ce n’est pas toujours évident de se rendre compte de ce que cela va donner. Il y a du hasard, ce qui donne un côté « street art ».

patricia molinaro artiste marseille

Sculpture en plexiglass – Par Patricia MOLINARO | Label Art

Je trouve ça intéressant aussi de travailler sur le mobilier. Cela permettre de joindre le côté utilitaire à l’oeuvre d’Art. Je ne dirai pas « déco » car je n’aime pas ce mot… Une toile ou une sculpture, ce n’est pas un objet de décoration. Ça doit vivre tout seul ! L’oeuvre d’Art, elle n’est pas là pour être assortie au canapé, elle est là pour choquer le canapé !

Sculpture par PATMOLI

Sculpture par PATMOLI

Suivre Patricia Molinaro, artiste peintre de Marseille… :

Directement sur son site

Sur Facebook

Programme du Festival International de Street Painting de Toulon 2017

24 mai 2017

Cette année, le Festival International de Street Painting de Toulon voit sa 8ème édition se dérouler les 3 et 4 juin. Pour la 1ère fois, Label Art a le privilège d’être partenaire de ce grand événement. Deux jours de peinture, de dessin, d’expression, un concours, et aucune limite d’âge !

En 2017, le festival Street Painting a le plaisir de réunir 36 artistes autour d’un thème commun : le Jazz ! Alors, pour vous mettre au diapason, nous vous présentons ici toutes les informations importantes de ce week-end. Prêt, suivez la mesure !

logo FISPT

Le 8ème Festival International de Street Painting de Toulon

Vous l’aurez compris, cette année le Festival de Toulon est sur le thème du Jazz ! Ce thème, universel, touche tout le monde grâce aux multiples représentations qui peuvent le définir : de la chanteuse, à l’instrument de musique, en passant par les notes… L’ensemble des dessins des artistes créeront un véritable métissage colorié et varié autour de ce thème. Sans limite de couleur, d’âge ni de dessin ! Chaque artiste bénéficiera d’un espace délimité de 3 mètres de diamètre. En effet, l’espace de travail est un rond : une difficulté supplémentaire.. mais l’occasion de se rapprocher du thème ! Car, oui, lorsque nous relions des cercles, qu’obtient-on ? Des notes ! Une multitude de notes, de croches, reliées sur une même portée, pour composer une partition de musique.

César Polack, lors du Festival International de Street Painting 2016 | ©FISPT

César Polack, lors du Festival International de Street Painting 2016 | ©FISPT

Un festival international de Street Painting

Grâce aux nombreux artistes présents sur le festival de Toulon 2017, ce sont en tout 13 nationalités qui ont été représenté depuis 2010 ! Cette année, le festival accueille 5 artistes internationaux, d’Italie, de Moldavie, de Hollande et du Mexique ! Des partenariats existent d’ailleurs dans ces pays : le Festival Bella Via du Mexique, et cette année pour la première fois le Coloured Earth Festival d’Angleterre.

Plusieurs prix sont à gagner pendant le week-end.

– Le Prix Angleterre (réservé au participant Français) : quatre invitations pour participer au Coloured Earth Festival à Gloucester et Crewe ;

– Le Prix Mexique (réservé au participant Français) : une invitation pour le Festival Bella Via à Monterrey ;

– Le Prix spécial International (réservé aux participants étrangers) : récompense financière

– Le Prix Vote du Public : matériel artistique offert par Label Art

Flavio Coppola lors du Festival International de Street Painting de Toulon 2016

Flavio Coppola lors du Festival International de Street Painting de Toulon 2016

Le festival de Street Painting 2017 réunie les artistes et le public

Différents espaces sont accessibles tout au long du week-end. Un espace est d’ailleurs réservé pour le public : l’accès est libre, et chacun peut s’y exprimer !

Le public pourra également adresser des messages aux artistes. C’est en effet l’une des particularité du Festival de Toulon : la proximité entre le public et les artistes. Un atelier d’écriture permet d’adresser un message à l’artiste de son choix. À la fin du week-end, chacun d’entre eux repart avec la boite qui contient tous ses courriers : une manière de rapprocher et de faire durer la magie de ce festival.

Sur la place d’Armes, vous trouverez également un espace dédiés à l’association de grapheurs « Nouvelles mémoires ». Vous pourrez là aussi, pendant toute la durée du Festival de Steet Painting, assister à des réalisation en direct  et un espace est accordé aux enfants.

Le saviez-vous ? Le FISPT est le seul festival qui réserve un espace pour le handicap. Des enfants et adultes de l’association « Trisomie 21″ viendront réaliser une fresque commune.

Pendant deux jours, retrouvez également Damien de La Cellule Records avec une jolie collection de vinyle, mais aussi des espaces pour enfants, un atelier de maquillage, de la musique, de la danse…

Programme du Festival de Street Painting de Toulon 2017

Deux jours de dessins, de fêtes, d’Art, deux jours intenses ! Label Art vous liste tout de même ici les moments forts à ne pas manquer…

… samedi, ouverture du festival de 10h à 18h avec l’inauguration officielle à 11h30

… dimanche, ouverture à 10h, et accueille du jury officiel à 11h30.

 

Suivez toute l’actualité de ce festival en pleine préparation sur les réseaux sociaux : l’événement FISPT sur Facebook

En savoir plus sur le FISPT :

toulontourisme.com

visitvar.fr

varmatin.com