Savez-vous transformer l’acrylique en aquarelle ?

L’acrylique est vraiment un outil plus que polyvalent. Saviez vous que l’on peut faire de l’aquarelle avec. La recette est simple ! Tout comme à l’aquarelle nous travaillons sur du papier. Ensuite, le plus simplement du monde, il ne reste qu’à diluer avec beaucoup d’eau des noix de couleurs que l’on dispose sur une palette et on applique nos lavis. A l’eau on peut ajouter du liquide retardateur de séchage. Cela donne à nos lavis une plus grande marge d’action en séchant moins vite. L’avantage de cette astuce est aussi son inconvénient. A l’aquarelle le repenti est difficile. Il est possible sur certains types de papiers peu absorbants. On mouille, frotte puis essuie pour enlever de la couleur. Avec l’acrylique, compte tenu de son liant, le repentir est impossible.

Les puristes ne trouveront pas dans cette technique toutes les vertus de transparence et de luminosité et de l’aquarelle. De plus, diluée à forte dose, l’acrylique perd de sa cohésion pigmentaire. Les pigments risquent alors de former des conglomérats de couleurs donnant des lavis moins uniformes et imprévisibles. Mais à vrai dire, il est difficile parfois de faire la différence ! Une astuce à expérimenter si l’on n’est pas encore équipés à l’aquarelle.

facebooktwitterpinterest

Tags: , , ,

2 commentaires pour “Savez-vous transformer l’acrylique en aquarelle ?”

  1. Verdin philippe dit :

    pratiquant l’aquarelle depuis ma petite jeunesse ,je me permets de vous dire que tout dépend de la qualité des pigments .
    j’ai connu l’époque où je diluais un pain de couleur dans un godet incliné, et j’appliquais un lavis ,puis un dégradé .
    cela peu se pratiquer avec de bons pigments d’acrylic et à la spatule de préférence,la qualité de l’eau peu influencer le résultat! mais il faut avoir le doigté et être très concentré!!! bon courage pour les essais….
    sur différents papiers dessins !!!!

  2. Christophe dit :

    Bonjour,

    Pour ma part c’est comme ça que j’ai découvert l’acrylique.
    Je réalisait des encres avec les couleurs primaires puis je les mélangeaient avec une paille pour obtenir les couleurs désirées.
    Après je l’appliquait sur papier imprimante :-).

Laisser un commentaire