Mettez de l’art dans vos voyages ! En réalisant un « carnet de voyage »

Vous partez ? En voyage d’affaires à New York ? Aux sports d’hiver au Grand Bornand ? Chez la tante Adèle dans le Jura ? Ou avec votre amoureux à Venise ? Oubliez votre ordi ou votre tablette…

Pour mieux vous imprégner du pays ou de la région visitée et pour restituer intactes vos sensations et vos émotions ou tout simplement pour  garder un beau souvenir de vos escapades, réalisez un carnet de voyage avec des collages, des dessins, des photos, et des objets divers. Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Je vais vous guider pas à pas.

Le carnet

Tout d’abord, il vous faut un carnet. Un beau, un joli, un qui vous plaise. Vous pouvez l’acheter tout fait chez Label Art où vous n’aurez que l’embarras du choix.

Mais si vous avez le courage, le temps et l’envie, vous pouvez le confectionner vous-même avec des papiers qui vous plaisent tels quels ou à qui vous pourrez faire subir un vieillissement instantané en les trempant par exemple dans du brou de noix.

Certains utilisent aussi du … papier journal. Si c’est le journal du pays visité c’est encore mieux !

Ensuite vous pourrez relier entre elles toutes ces feuilles d’une façon originale avec du ruban, du rafia, du fil, de la laine, etc… et le fermer avec un coquillage, un bouton de nacre, un bout de bois.

Pensez aussi à la taille du carnet. Voyagerez-vous en 4×4, à pied, à cheval ? Le carnet sera-t-il dans votre poche ou dans votre sac à dos ?

 

La couverture

Ensuite, personnalisez la couverture. Vous pouvez faire un dessin ou une illustration ou découper une photo dans un magazine.

Pensez aussi que vous pouvez habiller votre couverture d’un tissu ou  d’un patchwork.

 

Les dessins

Maintenant vous voilà parti. Peu importe que vous sachiez bien dessiner ou peindre, l’essentiel est l’émotion que vous ressentez et que vous allez retranscrire. Vous pouvez vous passer du crayonné préalable et attaquer directement. Votre style gagnera en force et en spontanéité.

A votre retour, quand vous reverrez votre visuel, vous revivrez la scène comme si vous y étiez. Alors lancez-vous au stylo à bille, au feutre, à l’aquarelle, à l’encre, à la gouache.

 

Les collages

Utilisez aussi tout ce qui vous séduira au court de votre voyage : fleurs, feuilles glanées pendant vos promenades. Etiquettes de produits appréciés (exemple une jolie boîte de thé). Morceaux de sacs d’emballage. Coquillages, algues séchées, bouts de métal, tickets de musée, ticket de métro ou de bus…

Fragment de cartes routières ou de cartes marines.

Pensez aussi aux coups de tampons (en passant une douane).

Il vous faut pour les collages : un cutter, des ciseaux, du scotch, un bâton de colle.

 

Le texte

Soignez la typographie. Elle contribue à la beauté du visuel.

Vous pouvez aussi vous exprimer avec des « bulles » comme dans les BD.

N’oubliez pas de demander aux personnes rencontrées de glisser une petite dédicace sur votre carnet.

Il vous faut pour cela un stylo calligraphique à pompe ou un stylo ordinaire.

 

Le vernis

C’est la touche finale (facultative bien sûr) pour donner une cohérence et atténuer les ruptures qui peuvent provenir de l’amalgame de matières disparates. Vous avez un choix de vernis chez Label Art.

 

Voilà mes conseils sont terminés. Si vous les avez bien suivis, votre carnet de voyage doit avoir pris de l’embonpoint et être dodu à souhait. Miam ! Que de bons souvenirs en perspective !!!

Cher (ou chère) carnettiste, à bientôt de vos nouvelles…

facebooktwitterpinterest

Laisser un commentaire