La passion du pain, regard sur l’Art

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de mes échappées belles vers ces petites vidéos qui circulent sur le web. A mes heures perdues, je peux m’emparer d’un livre et m’évader vers les mots ou bien me balader virtuellement au gré du hasard.

Le hasard m’a amenée vers ce reportage, « La passion du pain ».

Nicolas SUPIOT – La passion du pain from Matthieu MARIN on Vimeo.

Alors oui, me direz-vous, je tiens un blog consacré essentiellement à la peinture. Et pourquoi ce matin ai-je décidé d’évoquer cette passion là ?

Et bien, déjà pour celui qui sait savourer le temps, je vais vous demander de consacrer quelques 15 minutes en écoutant Nicolas Supiot.

Quinze minutes, un chiffre parmi tant d’autres … Mais un temps suspendu qui va vous faire rêver ! Oui internaute surpris qui lisez ces lignes…

Moi j’ai été transportée par les mots de ce Nicolas !

Et j’en viens maintenant à la suite.

Vous êtes confortablement assis et avez écouté presque religieusement les mots de cet amoureux du pain, vous l’avez contemplé pétrissant son « œuvre » avec toute la passion et la belle énergie qu’il transmet lors de la préparation de ce pain si savoureux.

Et peut-être vous êtes-vous aussi demandé où commence et où finit l’Art ?

Parce-ce que, voyez vous, à mes yeux, cet homme est un Artiste.

Déjà beaucoup de similarités avec la création picturale. Voyez déjà comme il maîtrise la technique, les doses exactes, les mélanges subtilement dosés, le travail à l’ancienne, la symbolique des quatre éléments. J’ai eu le sentiment d’écouter un peintre expliquant qu’entre l’alchimie des couleurs, la maîtrise et la technicité, il faut aussi se laisser plonger et suivre son instinct. Subtile mélange entre la transmission du savoir et ce qui nous pousse à créer, à partager aussi.

L’amour revient souvent dans la démarche de ce maître gustatif ! L’amour nécessaire pour partager l’excellence. Et évidemment le pas à franchir est aisé entre la nourriture spirituelle et cérébrale, et le lien entre ces deux mondes ne serait-il autre qu’émotionnel ?

Je suis une piètre cuisinière mais lorsque je prépare des plats à ma famille, mes enfants me disent souvent « c’est bon maman, on sent que tu as mis beaucoup d’amour ! ». Alors je les contemple avec bienveillance et leur souris tendrement.

L’Art nous transcende et nous concerne tous.

Nicolas est un Artiste, noble, pur, merveilleux.

Qu’est-ce que l’Art si ce n’est la transmission du beau, du vrai, de l’essentiel ? L’Art c’est la vérité, ce qui brille dans le monde. Nicolas est le « passeur » de cet Art. Comme il le dit si bien, il intervient dans cette fabrication mais laisse la nature s’exprimer par elle-même. Je pense à cette citation « Ce que nous appelons la grandeur et la beauté n’appartient en propre à personne. Les créateurs sont les passeurs de l’anonyme ».

Les Artistes sont des passeurs. Nicolas est un Artiste.

Je vous souhaite en cette belle journée d’hiver de percevoir profondément et intensément cet amour de l’Art pour ressentir, vibrer et créer aussi intensément que ce maître boulanger, qui, à bien des niveaux possède l’essentiel : l’amour de son travail et l’immense volonté de « passer », transmettre savoir-faire et passion à ceux qui tout comme lui sont sensibles aux valeurs qui le touchent.

Belle semaine à vous

facebooktwitterpinterest

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire