Cours de dessin : esquisser un nu

 

Il y a quelques temps Roland nous concoctait une démo pour apprendre à dessiner un nu à l’aide de lignes et courbes servant de repère pour construire notre dessin. Cela pour apprendre à affiner notre œil et contourner la fastidieuse technique du quadrillage qui finalement ne nous apprend pas à dessiner.

Il nous présente cette fois une autre approche, qui demande un peu plus de dextérité mais tout aussi intéressante.

Let’s go dear friend !

« Voici une technique de dessin qui demande une certaine rapidité et spontanéité. Bien souvent, à rechercher tout de suite la précision on se perd dans l’équilibre général, le respect des proportions, et la compréhension du sujet. Celui-ci est une femme nue assise.»

 

1-« Donc oublions la précision pour démarrer cet exercice. Au crayon HB, sans appuyer sur la mine je croque rapidement et schématiquement les formes du corps. A ce stade je n’obtiens qu’un ensemble de rond, d’ellipses, de courbes qui esquissent grossièrement le haut du personnage. »

 

2-« Je poursuis progressivement, toujours sans précision le reste du corps. Notez la multitude de traits. Sans gommer je rectifie, en passant et repassant avec mon crayon, les proportions et les formes globales.»

 

3-« Mon esquisse est déjà grossièrement aboutie. Les proportions sont justes, mais le trait reste imprécis et confus. C’est bien évidement volontaire, jusqu’à ce que j’estime avoir un bon équilibre d’ensemble. Si ce n’était pas le cas, je continuerai sans gommer à multiplier les lignes et courbes jusqu’à un résultat satisfaisant. »

 

 

4-« Ensuite et toujours au crayon HB j’appuie plus fortement mon trait pour dessiner la silhouette du corps plus en précision. J’attaque aussi les détails. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5-« À ce stade mon dessin est précis et juste. Il manque plus que quelques détails sur le visage et le travail du modelé pour donner du volume à mon sujet. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6-« Et voilà. J’ai défini une direction à ma lumière pour placer mes ombres propres et portées. J’ai aussi renforcé quelques zones avec un gris plus foncé en utilisant un crayon 4B. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Matériel utilisé :

Crayons de dessin et graphite Faber-Castell

Feuilles de dessin Clairefontaine

 

 

facebooktwitterpinterest

Tags: , , , , ,

6 commentaires pour “Cours de dessin : esquisser un nu”

  1. SYLVIE PASCAL dit :

    Sauf si c’est mon PC mais les photos prises sont trop claires et je ne vois pas grand chose de l’évolution du dessin.
    Merci quand même ! L’idée est bonne !

  2. elisa dit :

    Merci de votre commentaire, c’est vrai que les photos sur ce cours sont peu visibles, je vais voir ce que je peux faire.
    Bonne journée

    Elisa

  3. SAMY dit :

    Bonjour,

    Je gère un atelier de peinture et j’aimerai savoir vous faite des intervention ( cours ) sur site pour un groupe de 10 élèves..
    Par avance
    Merci
    Samy

  4. SAMY dit :

    Salut Rolland ..

  5. florent dit :

    Intéressant. Pour ma part je trace directement les contours, surtout si je suis en séance de modèle vivant. La théorie et toute notre connaissance , pour mon cas, ne me sert qu’à comprendre et à mieux retranscrire ce que je vois. Je me fie d’abord à ma vision qu’à mes connaissance car je pars du principe que le modèle me donne tout ce que j’ai besoin de savoir pour dessiner. J’utilise cette méthode décrire dans ce cours plus lorsque que je dessine d’imagination, Peut être est ce le cas ici ?

  6. maja dit :

    merci beaucoup, car le plus difficile c’est d’enseigner la technique du nu et là je dois dire que c’est beaucoup plus simple à comprendre. Ouf !!

Laisser un commentaire