Cours du mois : dessiner d’après une vieille photo

Bon voilà que le printemps est synonyme de nettoyage. J’ai donc patiemment rangé mes armoires et au fond d’un carton, je suis tombée sur cette vieille photo de poule et cela m’a donné envie de la dessiner. Je me rappelle de cette poule, je lui donnais des grains quand j’étais gamine, et chaque matin (l’été de mes 7 ans), on allait ramasser les oeufs qu’elle avait pondus à la ferme où nous séjournions. Je peux vous garantir que mon après-midi rangement s’est transformée en séance souvenirs, sourire au coin et carnet de dessin à la main, je vous livre mes esquisses pas-à-pas. C’est chouette de partager ça avec vous !

Donc voici ma cocotte à moi, elle est trop « cute » comme on dit en quebecois vous ne trouvez pas ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Travailler d’après une photo noir et blanc facilite le travail du dessin, pourvu que la lumière soit juste. Ici, tout est ok, je peux donc représenter la silhouette de cette poule puis les ombres conformément à ce que je vois. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« je trace donc la silhouette de ma poule au crayon HB, sur mon papier. C’est ma première étape. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Ensuite je réalise un premier travail de modelé sans me soucier du plumage, en me concentrant juste sur le volume global de la poule. Je place les ombres en un dégradé de gris. J’appuie plus fortement et avec un crayonnage plus dense pour foncer mes valeurs de gris. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Je détaille les petites masses et les petits volumes correspondant aux petites « touffes » de plumes, en réalisant des petits dégradés de gris plus forts dans mes gris. Je réalise tous les détails sur le bec, les yeux, les pattes etc.»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Mon dessin est terminé. Avec une bombe de vernis incolore pour tableaux, je fixe mon dessin. Ici j’ai utilisé une bombe de vernis à retoucher Lefranc & Bourgeois. J’attends quelques heures de séchage.  Après, à l’aide d’un médium à peindre à l’huile, ici le medium incolore de la même marque, je réalise un glacis de terre d’ombre brûlée sur mon dessin pour apporter une petite touche de couleur. Dans les parties ombrées, je charge un peu plus en couleur. »

Ma cocotte est dessinée ! Bon j’avoue que mon repas du soir me tente moyen. Devinez ce qui cuit dans mon four à ce moment précis !!!!!

A table ! 😉

 Matériel utilisé :

 

facebooktwitterpinterest

Tags: , , , , , , , , , , ,

3 commentaires pour “Cours du mois : dessiner d’après une vieille photo”

  1. Aurélie Emmanuelle dit :

    Je rencontre ce type de problème : arriver à dépasser le stade de la photo qui aide énormément pour l’échelle et le cadre que l’on reproduit. C’est un stade qui apprend et dont je me sers sous une autre forme pour l’histoire des volumes et des ombres. Avec des sculptures détaillées en photos. Est-ce la bonne méthode ?

  2. Thierry dit :

    Personnellement, l’idée qu’un peintre amateur ou professionnelle utilise, une photo pour son déssin, ne me derange nullement.

    Toutefois, généralement, quand le dessin est terminé, il manque toujours quelque chose.:(

    La vie.

    Donc je conseillerai plutot faire son dessin, marqué les volumes, les ombres etc. Puis abandonner la photo, au moment ou on passe à la couleur.

    A partir de là, nous ne copions plus une image, nous faisons vivre une oeuvre

    et voilà un simple avis
    amitié à tous
    Thierry :)

  3. florentkch dit :

    Très beau croquis, le rendu respect très bien cet aspect vintage de la photo.

    Pour avoir de la vie à parti d’un croquis photo il y a soit la technique proposé par Thierry que je trouve « dangereuse » :) car abandonner une référence en cours de processus n’est pas souhaité surtout si l’on débute. Même si on peut apprendre davantage. Je le conseillerais plus aux personnes avancées. (sans offenses pour Thierry, c’est juste mon humble avis :) ).

    Il existe aussi la technique des designers qui est de dessiner et d’imaginer le sujet comme si on le croquait sur le vif. Décomposer en formes géométriques très simples et ne pas « copier » la photo en soi mais l’utiliser comme une vraie référence dans un vrais sens méthodologique.
    Mais je ne conseille JAMAIS à un débutant d’apprendre à dessiner avec des photos , il y a bien trop peu d’information dessus. Notre fantastique outil qu’est la vue nous offre bien plus , faire des croquis sur le vif se révèle être plus évident ( j’ai pas dit forcément facile ;p ) :)

    très beau blog en passant !

Laisser un commentaire