Les Jeux Olympiques : l’Art du sport

Les Jeux Olympiques représentent l’épreuve sportive la plus médiatisée de la planète. Presque tous les pays se rassemblent à cette occasion, et sont représentés par leurs plus grands sportifs. Les Jeux Olympiques d’hiver et d’été se déroulent tous les 4 ans. Depuis quelques années maintenant ils sont programmés en décalés, de manière à ce que tous les 2 ans des compétitions aient lieu.

La 31ème édition des Jeux Olympiques d’été se déroule du 5 au 21 août, tandis que les Jeux Paralympiques dureront du 7 au 18 septembre.

Logo des Jeux Olympiques de Rio 2016

Ce soir, vendredi 5 août 2016, les Jeux Olympiques de Rio débutent. Je vous propose un petit voyage dans le temps pour découvrir leur origine, leur histoire et celle de la flamme olympique…

 

 

L’histoire des Jeux Olympiques

Les Jeux ont débuté en -776 avant Jésus Christ. À cette époque, ils étaient dédiés aux dieux grecs et tout particulièrement à Zeus. Cet événement alliait sport et religion. L’ensemble des épreuves des Jeux se déroulaient dans les plaines d’Olympie, au centre desquelles s’élevaient les temps de Zeus et d’Héra.

Dès leur début les jeux débutaient tous les quatre ans : cette période était appelée « olympiade ». En effet, le système de temps n’était pas le même qu’aujourd’hui : les années n’existaient pas, au profit de ces « olympiades ». Les Jeux duraient pendant une longue période, que nous pourrions aujourd’hui comparée à une année.

À cette époque, il existait près de 300 jeux différents en plus des Jeux Olympiques, notamment les « Isthmiques », organisés en l’honneur de Poséidon, les jeux « Pythiques » pour célébrer Apolon etc.

Pour les jeux Olympiques, des hommes, riches et forts représentaient leur citée. Pendant les premières éditions des jeux, seuls les hommes de Grèce participaient. Cependant, les jeux ont été ouverts aux autres pays sous l’occupation romaine. Les jeux se partageaient alors en 2 catégories : les jeux hippiques avec les courses de char et les jeux athlétiques.

À partir de la 7ème olympiade, le champion reçu des gains. Il recevait notamment une branche de palmier tandis qu’un ruban rouge était noué autour de sa tête et se ses mains, en signe de victoire. Ensuite, pour clôturer son sacre, une couronne d’olivier sauvage était déposée sur sa tête. Avec le temps, les champions ont commencé à gagner en notoriété, et un système de transfert semblable à celui que nous connaissons aujourd’hui dans le domaine du sport (principalement celui du foot) se mit en place.  D’ailleurs, certaines citées virent leurs habitants ressentir un tel sentiment de trahison suite au départ de l’un de leurs champions que des heurts éclataient !

Saviez-vous que le « serment des Jeux Olympiques » existe depuis le 4ème siècle avant Jésus Christ ? Il se déclinait alors en 14 points. Pour l’anecdote, l’un des points essentiels consistait en l’interdiction, pour les femmes mariées, de venir assister au Jeux… un serment qui, heureusement, n’est plus pris en considération de nos jours !

 

Malgré leur succès incontestable, les Jeux Olympiques furent abolis en 393 après Jésus Christ par l’empereur Théodose 1er. Selon lui, les Jeux favorisaient le paganisme.

Toutefois, les Jeux Olympiques ont revu le jour ! Il aura fallu près de 1500 ans pour que cette grande tradition renaisse.

 

Les Jeux Olympiques modernes

Avant le rétablissement des Jeux Olympiques de nombreuses compétitions sportives similaires ont eu lieu, réunissant plusieurs pays également. Par exemple, en 1796 se sont déroulées les « olympiades de la république » à Paris.

Malgré tout, il aura fallu attendre le congrès de l’année 1894 pour que le rétablissement des Jeux Olympiques devienne une réalité, grâce au baron Pierre de Coubertin. La même année, le comité international Olympique a été fondé, celui-là même qui existe encore aujourd’hui.

Baron Pierre de Coubertin

Le Baron Pierre de Coubertin

La première édition des Jeux Olympiques modernes, également appelés « Jeux de la première Olympiade », s’est déroulée en 1896 à Athènes. Pas moins de 214 hommes participaient, pour représenter 14 nations dans 10 sports et 43 compétitions.

Cérémonie d'ouverture des premiers jeux Olympiques modernes à Athènes en 1896 - Crédits : http://www.larousse.fr/

Cérémonie d’ouverture des premiers jeux Olympiques modernes à Athènes en 1896 –  Crédits : http://www.larousse.fr/

 

Il aura fallu attendre 1900 pour les femmes puissent participer elles aussi !

Les Jeux Olympiques modernes ont été dès leurs débuts placés sous le signe du fair-play et de la bonne entente entre les pays, ce que Pierre de Boubertin a voulu faire ressortir à travers les serments. Le tout premier serment a été prononcé en 1920. À leurs débuts, les serments n’étaient que deux : un prononcé par un athlète du pays organisateur, et un seconde par un arbitre. Aujourd’hui, et depuis 2012, trois serments sont prononcés lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux. En effet, un entraîneur formule un troisième serment.

120 ans après les Jeux de la première Olympiade, pour les Jeux Olympiques de Rio 2016, 10 500 athlètes venant de 206 pays participent, et concourent dans 41 disciplines de 28 sports. Pour les Jeux Paralympiques, le nombre de sportifs français s’élève à 57.

 

Logo de l'équipe de France des JO 2016

Logo de l’équipe de France des JO 2016

Le saviez-vous ? Cette année marque le retour de deux sports très pratiqués : le golf et le rugby (à 7 joueurs). Ces deux épreuves ne faisaient plus parti des JO depuis 1904 !

Complexe olympique de Rio

Complexe olympique de Rio

 

L’histoire du relais de la flamme Olympique

Pour les Jeux Olympiques de Rio 2016, la flamme a été allumée en Grèce, dans l’ancienne Olympie devant le temple d’Héra, le 21 avril 2016. Elle a passé les portes de la métropole de Rio le 28 juillet 2016, et arrivera dans le stade Olympique de Rio ce soir, le vendredi 5 août 2016, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture.

Le relai de la flamme olympique est placé sous le signe du respect les traditions antiques. Pour la cérémonie de l’allumage de la torche, de nombreuses femmes incarnent des prêtresses, vêtues de tunique similaire à celles de la Grèce antique. L’une de ces femmes, qui incarne la « grande prêtresse », utilise un miroir parabolique pour allumer la torche de la flamme olympique, puis la remet un premier relayeur.

Flamme Olympique - www.olympic.org - Crédits IOC-IAN JONES

Flamme Olympique – www.olympic.org – Crédits IOC-IAN JONES

Le symbole de la flamme olympique vient de Grèce. Effectivement, dans la Grèce antique, le feu était un élément sacré, brûlant en permanence dans les temples et sanctuaires. Son allumage, à cette époque, se faisait grâce à un miroir parabolique, qui avait pour effet de concentrer les rayons du soleil. Le feu trouvait également sa place au milieu des sites sportifs et lors des banquets.

Le relais de la flamme olympique tel que nous le connaissons aujourd’hui prend ses racines dans les « lampadédromies », ancêtres du relais de la flamme olympique. Ces processions, qui honoraient les Dieux, consistaient en une course rapide de flambeaux. À Athènes, les vainqueurs de ces courses de relais pouvaient ensuite allumer l’autel de Prométhée.

Relai de la torche olympic - https://www.olympic.org/fr/photos/rio-2016

Relais de la torche olympic – https://www.olympic.org/fr/photos/rio-2016

 

La tradition du relais de la flamme olympique a revu le jour lors des Jeux Olympiques modernes d’été de Berlin, en 1936. Pour que la flamme olympique soit allumée pendant les Jeux d’hiver il faudra toutefois attendre 1952 à Oslo, et 1964 pour qu’elle fasse l’objet d’un relais.

 

La flamme Olympique brûle pendant toute la durée des Jeux Olympiques, et ne s’éteint que le dernier soir, lors de la cérémonie de clôture. Une cérémonie retransmise dans la nuit du dimanche 21 au lundi 22 août.

Flamme des Jeux Olympiques d'Alberville, à l'occasion des JO d'hiver de 1992 - © Vélo 101

Flamme des Jeux Olympiques d’Alberville, à l’occasion des JO d’hiver de 1992 – http://starckinblog.blogspot.fr/ © Vélo 101

 

À L’occasion des Jeux Olympiques, Label Art a décidé de mettre en place une galerie sur le thème du sport. Voici les photos qui nous ont été envoyé.

 

Camille de Label Art

Pour aller plus loin :

www.youtube.com/watch?v=do3LOkF_7tk

http://olympic.org/fr/jeux-olympiques-antiquite

http://franceolympique.com/art/267-pierre_de_coubertin.html

https://www.rio2016.com/fr/paralympiques

http://cpsf.france-paralympique.fr/rio-2016/

http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/08/03/les-sites-olympiques-se-cachent-pour-mourir_4978042_4832693.html

facebooktwitterpinterest

2 commentaires pour “Les Jeux Olympiques : l’Art du sport”

  1. Elidannelaure dit :

    Bonjour !

    Article très intéressant !
    Mais je n’ai pas vu de tableaux d’un fameux artiste de Versailles : Jean-Claude Loubrier !
    Je vous poste son le lien vers son site :

    http://jcloubrier.wixsite.com/jcloubrierpainting/bikes?fb_ref=Default

  2. Camille dit :

    Bonjour,
    Je vous remercie pour votre commentaire. Les œuvres de Monsieur Loubrier méritent effectivement une visite sur son site. Merci pour le lien.
    Au plaisir de vous revoir sur le blog,
    Camille

Laisser un commentaire